samedi 21 août 2010

La bouffe émotive

Je suis une émotive. Et je mange mes émotions. Quand ca va bien, mes bouffes sont festives.

Quand ca va mal, il m'arrive de me goinffrer en pleurant. Je sais, ca mérite une psychanalyse. Mais je sais que nous sommes plusieurs à faire ca. Je pleure toutes les larmes de mon corps en avalant des tonnes de calories destructices.

Ya des aliments joyeux. Pour moi, c'est le spaghetti. Ca me rappelle mon enfance. Les samedi soir, maman faisait des spaghettis. On était tous à la table, c'était joyeux. Les bananes, c'est un aliment joyeux. une toast avec des bananes c'est comme une ptite fiesta dans ma bouche. Ca rend mon bedon (et mon âme) contents.

Je trippe pas sur le sucré. Vraiment pas. Mais en finissant de travailler ce soir, j'avais envi d'un ptit cornet de crémanglace. Je suis allée au depanneur me chercher un bon vieux Drumstick. Et à la premiere bouchée, mon ventre s'est serré, et les larmes me sont montées aux yeux. Comme quand j'avais besoin de me gouinffrer en pleurant. Je n'associe pas un cornet de crème glacée à un aliment triste, mais ma mémoire doit le faire inconsciemment.

J'ai pas été capable de finir mon cornet. J'avais trop le motton. Et je suis même pas triste.

Peut être que je suis plus consciente maintenant, qu'avant, que je dois contrôler mes émotions avant de manger, et non pas l'inverse ;)

1 commentaire:

Chill-Vie a dit…

quelle belle démarche tu fais ! xxx