vendredi 30 août 2013

Lettre à moi de moi



Te rappelles tu Josée,   il y a 5 ans,  que tu pesais 301 livres?   Te souviens tu que dans ce temps là,  tu trouvais des excuses au lieu de foncer?  C'était correct,  parce qu'avec les années tu t'es fait une carapace. Une carapace de gras. 

Je me rappelle quand tu étais jeune,  tu n'étais pas très populaire.  L'adolescence a été dure avec toi,  presque ingrate.   Alors tu a plongé dans l'univers adulte avec beaucoup de retenue.   Dans ta quête du bonheur et de l'amour,  tu as souvent été maladroite,   pris les mauvais chemins.  Alors tu t'es fait un masque,  et une carapace graisseuse. 

Te souviens tu de ces vendredis soirs,  à manger une pizza extra large,  et 20 ailes de poulet avec ton ex?   Te souviens tu tes visites chez McDo à prendre 2 repas et faire croire que c'était pour 2 personnes alors que c'était juste pour toi?  Et un baril de PFK un soir d'anniversaire?   Ces temps ont changé hein? 

Parce que tu as décidé un matin que c'était assez.   Tu es partie de rien,  et tu t'es retroussée les manches.   Avec des hauts et des bas,   tu as commencé ton cheminement de perte de poids.  Que c'était pas juste une perte de poids,  mais un ménage dans ta vie.   C'était de renoncer aux personnes qui t'étaient nuisibles,  de t'éloigner à ce qui t'était néfaste,  apprendre à enlever ta carapace.   Pas facile hein? 

Et puis tranquillement,  tu as appris à devenir une guerrière.   Pour la première fois tu t'es donné des défis à atteindre,  et faire ce qu'il fallait.   Te souviens tu ce matin où tu as vu le Marathon de Montréal passer devant toi,  et te dire:  Je le ferai.   Alors qu'est ce que tu as fait?   Tu t'es mise à faire des petits pas,  aller plus vite,  aller plus loin,  et l'année d'après tu as couru ton premier 10 KM!   Rappelle toi comment tu étais fière de toi!  Et petite coquine,   cette année sera ton 4ième 10 KM au Marathon!   Si je te l'avais dit il y a 5 ans,  m'aurais tu crue?  Non hein?

Rappelle toi,  chaque fois que tu changeais de dizaine de livres sur la balance.  Quand tu a perdu 50 livres,  à quel point tu étais fière de toi.   Tu as continué,  et tu as fini par perdre 100 livres.  Wow!   Ce matin là,  quand tu as vu le 199.9 sur la balance,   tu as pleuré de joie. 

Depuis ce temps tu stagnes un peu.   Tu voudrais te rendre à 175,  mais tu as tes hauts et tes bas.   Et c'est correct!  Ne t'en met pas trop sur les épaules,  ca finira par arriver.

Vois ce qui a changé depuis 5 ans!   Tu as découvert plein d'aliments que tu adore,  et que tu n'avais jamais mangé avant: du hummus, des légumes,  les beans rouges que tu adores maintenant,  les pois chiches, la bouffe des autres cultures.   Tu as même appris à cuisiner des choses saines et délicieuses.   Aurais tu cru il y a 5 ans,  que tu préfèrerais maintenant manger à la maison au lieu de commander du resto? 

Comment tu te sens aujourd'hui?  Je le sais que tu es beaucoup plus heureuse.  Que de t'habiller dans les boutiques normales sont une grande victoire pour toi et tu as maintenant ton style bien à toi.   Que maintenant tu es capable d'avoir des relations saines avec les autres,  sans avoir à te valoriser.  Tu as une vie remplie d'activités,  de projets, de défis.  Tu te sens mieux dans ton corps dans ta trentaine,  qu'à chaque minute de ta vingtaine. 

Moi je te dis merci.   Merci de prendre soin de toi.  Merci de te faire ce cadeau

Je te dis aussi:  Mets toi en pas trop sur les épaules.   Si tu fais les bons choix,  aucune raison de t'en faire,  tu arriveras à ton objectif.   C'est ok de prendre une journée de repos quand ca fait 5 jours de suite que tu t'entraines.   C'est ok si tu vas au resto une fois de temps en temps.  C'est ok si tu as une soirée arrosée avec tes amis.   Parce que ton mental aussi est important.   Ca t'aide à continuer. 

Je te comprends si des fois tu es découragée,  et que tu as l'impression que ca finira jamais.   Je te pardonne si un soir tu manges beaucoup trop,  et que ca scrappe ta semaine.   Il y aura d'autres semaines.  Ne sois pas trop dure avec toi même.  Je sais que tu te flagelles souvent et que tu devrais être plus indulgente. 

Mais surtout:   continues à y croire.   On y arrivera.... 

Tu es une guerrière,   ne l'oublie jamais!  

7 commentaires:

KarenFitness a dit…

Josée, je ne suis pas une écrivaine, loin de là...
Je suis un entraîneur émotive qui vient de la même place que moi. Je ne suis peut-être pas parti d'aussi loin mais j'ai envi de te dire que tu es une motivation de chaque instant pour persévérer dans mon changement de carrière....

YES, YOU ARE A WARRIOR!! And you will win!!

Lâche pas. On est là. Tu nous inspires. Tu aides même ceux que tu crois être là pour t'aider toi!!

Et Josée n'oublis jamais que le repos fait parti INTÉGRALE de ton programme d'entraînement.

ENTRAÎNEMENT - REPOS - BOUFFE

Je t'adore et je suis là si tu as besoin :)

Karen xx

Josie a dit…

Wow. J'ai les larmes aux yeux. Ton mot à toi-même me touche directement. Il m'inspire. Moi c'est pas pour le poids, mais c'est le même principe : s'aimer assez pour se faire du bien.

Bravo, Josée. 1000 fois bravo.
Et merci de le partager.

Guylaine Moreau a dit…

Merci Josée.

seb haton a dit…

Hi there!
Tu diras à l'auteure de ce joli texte qu'elle est fantastique et qu'elle mérite bien l'affection qu'elle se porte à elle-même ;-)
Continue, nous sommes dans l'ombre, pleins d'encouragements et de tendresse,
s.haton

Dixie a dit…

Sais-tu que quand je me décourage, je relis tes posts. Ils sont dans le haut de mes favoris du navigateur... Aurais-tu pu croire, il y a 5 ans, que tu inspirerais des gens jusqu'en France?! Warrior!!!

Anonyme a dit…

Pizza xlarge et 20 ailes à deux ou à toi seule?

Warrior a dit…

à 2, quand même ;)