dimanche 4 janvier 2009

Half their Size!



Encore une fois, au début de chaque années, le magazine People sort un reportage : Half their size: Real People, no pills, no surgery (traduction libre: La moitié de leur taille: de vraies personnes, pas de médication, pas de chirurgie).

Je regarde ce monde là, et je sais pas si ca me motive ou si ca me décourage. Est ce que je pourrais vraiment être à la moitié de mon poids?? 144 livres, est ce que c'est pour moi? Je sais pas.

Du plus loin que je me souvienne, avec ma taille adulte, j'avais environ 16 ans, je pesais déjà 180 livres. Ma mère m'avait envoyée chez Mincavi à ce moment là, de peur que je devienne grosse. C'était déjà rendu un combat. Pour ma robe de grduation, ma mère m'a mis au régime pendant des semaines pour être certaine que je serais "belle".

En fait je comprends maintenant ses inquiétudes. Elle voulait juste que je fasse pas rire de moi. Elle voulait que je m,habille comme j'avais envi, elle avait envi que j'aie une vie "normale". Et moi jme suis anarchisée contre elle. Je comprenais pas d'ou venait toute cette privation...

Pis là, je suis là, à feuilleter le magazine. Je me demande avec les années, combien ont repris leur poids. Combien, comme moi, ont échoué dans leur sainte quête du poids santé... Pas que je leur cherche des bibittes. C'est juste que j'ai l'impression que je suis pas une superwoman, et que l'échec fait aussi parti de ma réussite...

pensons y

2 commentaires:

Framboisannie a dit…

J'y ai déja penser aussi, mon poids santé se rattachant à ma grandeur est au maximum 146 lbs.
Une différence de 208 lbs :S

A 12 ans, je pesais 172 lbs.
J'ai beaucoup de mal à m'imaginer plus mince et surtout inquiète de l'état de ma peau.
Tout sa pour te dire, que je me demande se qu'elle ont l'air nue.

Un jour, j'ai décidé avec l'aide d'une nutritionniste que mon poids "plus santé" serait au tour de 195-180 lbs.

Une perte de 10% est déja bénéfique, de plus il est important de modifier nos habitudes graduellement afin de laisser notre corps le temps d'adopter l'habitude changer..

Encore une fois, je te suggère le livre, Maigrir un jour à la fois, de Caroline Gosselin (Médecin)
qui nous accompagne, un texte par jour, pendant une année. Elle me fais prendre consience sur les changements à apporter graduellement, afin d'en finir avec ce combat.
(Bref, si tu fais un tour à la bibliothèque ;))

Heu, tout un roman mon affaire :)

Cynthia B. Demented a dit…

Je fais partie de celle qui s'interroge sur ce poids en surplus, mais je n'ai pas encore (oser) entrer dans l'arène de combat. Par contre, je crois que le problème par avant tout de notre tête avant d'être dans nos poignées d'amour. J'avais lu un témoignage d'une femme qui avait perdu énormément de poid, mais ne s'appréciait pas plus puisqu'elle n'avait jamais résolu son "blocage" mental. En fait, c'est peut-être inter-relié de manière complexe tout ça...
En tout cas, même si tu veux perdre du poids, moi je te trouve vraiment belle comme tu es et pour une femme qui a des belles rondeurs, t'as du sex appeal! Je veux dire, c'est pas toutes les rondes qui vont s'affirmer au point de ne pas vouloir se cacher derrière des vêtements trop larges, etc.
;-)
That was my two cents.